L’institut IPSOS a mené une enquête commandée par l’opérateur Prixtel. Celle-ci révèle que 77% des Français, tout âges confondus, ne passeraient qu’entre 0 et 3heures au téléphone avec leur mobile. Observation pour le moins surprenante quand on voit la guerre des forfaits illimités que se font les opérateurs  télécoms.

Cependant on constate tout de même que 50% des personnes qui consomment moins d’1 heure de communication ont entre 45 et 64 ans, une génération qui a connu sur le tard cette technologie donc moins familiarisés. Et à l’inverse, sur les 16-34 ans, 62% des personnes qui téléphonent plus de 5h par mois. En bref, il y a tout de même 40% de Français qui passent moins d’1 heure par mois au téléphone, et 9,5% plus de 5 heures.

Ces chiffres sont intéressants à comparer aux données chiffrées sur les forfaits des mobinautes:

  • 84% des personnes interrogées ont un forfait
  • Parmi lesquelles, 64% déclarent n’avoir jamais fait de hors-forfait et 12% ont un forfait bloqué.
  • Pas de donnée sur les offres avec le plus d’adhérents, c’est bien dommage… En particulier en ce qui concerne les forfaits qui proposent de l’illimité voix.

QUI APPELLE-T-ON LE PLUS SOUVENT ?
Hommes ou femmes, nous avons les même priorités mais pas dans le même ordre. Les hommes à 30% appellent le plus souvent leurs collègues, vient ensuite leur mère avec 25% et les enfants à 21%. Alors que pour les femmes, on inverse tout. Les enfants arrivent en premier avec 38%, puis leur mère à 32% et leurs collègues à 15% bien après. On frôle le cliché mère poule et papa travaille.

ET POUR LES SMS ET INTERNET ?
Si les communications voix ne sont pas importantes, on pourrait penser l’inverse des SMS… Et bien non. 64% Français déclarent envoyer moins de 100SMS par mois. Enfin… Perso je serai incapable de savoir combien j’envoie de SMS par mois, mais bon… Et donc, seuls 5% disent en envoyer plus de 500 par mois (67% sont âgés de 16-24 ans).

En ce qui concerne l’Internet Mobile, 31% des mobinautes équipés d’un téléphone avec un accès Internet (soit 70% du panel) surfent quotidiennement. Parmi eux, les 16-24 ans sont 67% alors que les 45-64 ans ne sont que 3% à utiliser tous les jours Internet sur leur téléphone.

Bien qu’il manque de nombreux éléments à cette enquête, on peut tout de même relever assez clairement que les offres illimitées qui se multiplient n’incitent pas les Français à téléphoner plus bien qu’ils y adhèrent. A se demander si les consommateurs adoptent vraiment l’offre la plus adéquate pour l’usage qu’ils en font…

Caro

Publicités