Twitter, rival de Facebook, c’est la mise en ligne de vos actions en temps réel (« Robert mange une pomme ») ou encore de vos centres d’intérêt et dernières trouvailles sur le web. Ça c’est pour vous et moi, chez nous. Mais Twitter a une connotation beaucoup plus professionnelle que Facebook, surtout en France. Les TPE et PME peuvent s’en servir pour leur propre communication, le tout est aussi de savoir comment ça peut servir, comment le rendre utile et pourquoi faire au final ?

Il est vrai qu’on est en droit de se demander ce que peut bien apporter un compte Twitter à un plombier. Après tout, qui aurait l’idée d’aller trouver un pro pour s’occuper de sa tuyauterie sur un réseau social ?…

Or, si on apprend davantage à maîtriser cet outil de communication, et c’est bien une question de connaissance et de maîtrise qui en fera un atout, on peut vite s’apercevoir que l’oiseau bleu (icône de Twitter) a bien plus à apporter aux TPE/PME que ce qu’on peut s’imaginer.

TWITTER A VOTRE IMAGE

Quand vous créez votre compte, vous avez la possibilité de changer l’arrière plan, de choisir les personnes/entreprises dont vous voulez recevoir les dernières actualités selon votre activité professionnelle, ce qu’elles peuvent vous apporter et comment vous pouvez les utiliser dans votre stratégie d’entreprise. Twitter devient pour vous un outil de veille commerciale, de prise de température du marché global et du marché sur lequel vous exercez. Il serait alors dommage de se passer d’un service gratuit aussi riche.

RETOUR SUR LE METIER INITIAL DE TWITTER

En 2006, Jack Dorsey, Evan Williams et Biz Stone créée Twitter. L’idée première était de mettre un service de SMS en ligne avec un contenu maximum de 140 caractères. Le premier slogan adopté est alors : « What are you doing ? » (« Que faites-vous ? »).

Peu à peu, Twitter s’avère bien plus complexe qu’une simple plateforme d’échange SMS sur Internet. Il révèle d’autres possibilités d’exploitation. Par conséquent, le slogan pas assez révélateur de cette notion de multi usages devient « What’s happening » (« Que se passe-t-il ? »).

Twitter n’a pas toute cette notion ultra vie privée que l’on retrouve sur Facebook avec les photos perso, vidéos, statuts… Certes on peut en faire autant sur Twitter, mais si sur le premier il s’agit de s’afficher, sur le second il s’agit de curiosité. On « s’abonne » à un autre profil pour savoir ce qui se passe chez l’autre, connaitre un expert, une actualité sur un secteur, sur une entreprise…etc.  Et cet aspect « curiosité » se fait aussi ressentir par l’onglet « découverte » qui renvoie vers des twitts (= publication Twitter) de comptes auxquels vous n’êtes pas abonné.

UN OUTIL MARKETING

Un jeune entrepreneur vient tout juste de monter sa TPE dans une zone où il vient de s’installer, il ne connaît personne, ni la clientèle, ni sa concurrence. Twitter devient alors un bon moyen de faire connaissance avec son secteur et son marché. Bien que cela ne remplace pas un vrai contact client, on aurait tord de se priver de cet outil de développement du tissu social et économique de l’entreprise.

Sur Twitter vous aurez aussi toutes les informations essentielles pour cerner les acteurs de votre zone de chalandise : toutes les institutions publiques ont un Twitter (conseils généraux, régions, CCI, maires et députés…). Une solution comme une autre de rentrer en contact avec les collectivités locales ou autre.  C’est l’opportunité d’étendre son réseau professionnel.

UNE VITRINE

Au même titre que Facebook, selon les informations que vous allez publier, les couleurs utilisées, l’avatar ou l’arrière plan choisi, l’image renvoyée sera différente. Si vous savez maîtriser cela vous pouvez espérer voir vos tweets retweetés, c’est-à-dire repris sur d’autres profils par des personnes qui vous suivent. Ces mêmes personnes s’intéresseront probablement de plus près à votre entreprise et en parleront. On parle de marketing viral : un twitt repris peut vite faire le tour du monde grâce au retweett.

LE REFERENCEMENT

Élément non négligeable pour faire parler de soi, le référencement est indispensable pour faire remonter un maximum d’informations sur l’entreprise dans les moteurs de recherche. Vous le décuplez si vous avez un blog en plus avec de l’actualité à relayer sur votre profil Twitter.

RESTER ACTIF

Après il est vrai que votre Twitter a plutôt intérêt à être entretenu mais j’ai aussi tout à fait conscience que tout le monde ne passe pas ses journées sur l’ordinateur. Par conséquent, même si vous n’avez pas beaucoup de temps, pensez tout de même à passer 10 minutes par jour à consulter les dernières actus publiées par vos followers (=personnes abonnées à votre compte) et à mettre à jour les vôtres.

 

Maintenant que vous savez à peu près tout sur Twitter, j’ai bien dit à peu près, à vous de décider si vous voulez ou non vous lancer.

Publicités