Une enquête, dont les résultats ont été révélés il y a peu de temps, démontre que les applications gratuites pour smartphones ont tendance à consommer beaucoup d’énergie, bien plus que les applications payantes. La faute aux publicités particulièrement agaçantes au mauvais moment, ou encore les demandes de géolocalisation.

Des chercheurs de l’Université de Purdue dans l’Indiana qui ont réalisé cette étude nous signale ainsi que limiter l’utilisation de ces applications serait un bon moyen de mieux gérer l’autonomie de nos smartphones. 75% de l’énergie consommée par les applications seraient alors utilisée pour toutes les demandes GPS et les publicités. Sans oublier que beaucoup d’entre elles continuent de fonctionner en dehors de leur utilisation. Car en réalité, sans ces « parasites », les applications n’auraient besoin que de 10 à 30% de l’énergie actuellement consommée.

https://i2.wp.com/actuzz.com/wp-content/uploads/2012/02/Angry-Birds.jpg

    Pour exemple, Angry Birds : 20% de l’énergie consommée par l’application seulement est utilisée pour jouer, les 80% restants sont pour les publicités.

    L’enquête a été effectuée sous Androïd, cependant il est fort probable que ces observations seront aussi constatées sur Windows Phone 7 ou iOS.

    Maintenant vous savez que si vous attendez un appel important et qu’il vous reste moins de 10% de batterie, on évite de s’énerver sur les cochons verts (cf. Angry Birds).

Caro

Publicités