Le Mobile World Congress 2012 s’est tenu du 27 Février au 1er Mars à Barcelone cette année. Petite séance de rattrapage avec ce résumé du salon.



Le Mobile World Congress est une référence dans l’industrie du mobile. Il est aujourd’hui primordial pour les grands constructeurs du mobile d’y être présents au même titre que les constructeurs automobiles au Mondial de l’auto à Porte de Versailles. Des conférences avec des grandes figures de l’industrie du mobile y ont lieu et se sont 1400 entreprises qui s’y donnent rendez-vous pour présenter toutes leurs nouveautés. Editeurs de logiciels et d’applications, prestataires, sociétés Internet, médias et divertissement s’y rendent pour les découvrir. 60 000 décideurs venus des opérateurs mobiles les plus lourds du marché se déplacent aussi sur les lieux. Des PDG ou cadres supérieurs représentent plus de la moitié de nos participants.

LES POINTS FORTS
    Cette année le thème du salon était “Redéfinir le mobile”. Plusieurs sujets ont été abordés à travers les différentes conférences: les stratégies des opérateurs mobiles sur les marchés matures et émergents, le cloud computing, les consommateurs connectés, le paiement sur mobile, les systèmes d’exploitation et les applications, les réseaux et technologies de prochaine génération.
    Des pavillons dédiés furent installés pour traiter d’autres sujets: applications mobiles, cloud computing, mobile embarqué, publicité mobile, la santé et le paiement sur mobile, prochaine génération de technologies, le Système de Support Opérationnel (OSS) et le Système de Support Fonctionnel (BSS). Des sessions ont abordé les stratégies d’affaires, les marchés émergents, les appareils mobiles, la capacité du réseau, les questions régionales et les médias sociaux…

LES PRINCIPALES TENDANCES SUR LE MARCHE
En 2012, le marché devrait connaître une ascension fulgurante du nombre de connexions mobiles. C’est la première fois que l’on comptera davantage de connexions que d’habitants dans le monde! Dans les 10 années à venir, dans le monde, le nombre de périphériques connectés va probablement tripler : en 2011 nous étions à 9 milliards, ce qui nous amènerai à 24 milliards en 2020. Des changements très importants vont se faire alors dans notre manière de vivre et de travailler. 2012 c’est aussi l’année du développement du paiement NFC fondé sur la carte SIM.

Voir Androïd au Mobile World Congress



Caro

Publicités